TAKIGYO

TAKIGYO désigne dans la tradition du bouddhisme japonais une forme de méditation assise sous une cascade.

“Comme la calligraphie chinoise, ces peintures devaient être exécutées rapidement et devaient apparaître plutôt comme un jaillissement spontané que comme le fruit d’une préméditation. En recommandant cette approche, les artistes et les critiques furent sans doute influencés non seulement par l’art chinois mais par la mysticisme extrême-oriental, en particulier sous la forme que l’Occident a vulgarisé sous le vocable de bouddhisme Zen. (…) Une part de la doctrine Zen, mais non la plus importante, affirme qu’il faut avoir été dérangé de ses habitudes de pensée rationnelles pour parvenir à l’illumination.”

Ernst Gombrich, Histoire de l’Art, Flammarion, Paris, 1990 (p.479)

Using Format