S’ENFORESTER

“S’enforester, c’est une double capture restituée par le pronominal: on va autant dans la forêt qu’elle emménage en nous. S’enforester n’exige pas une forêt au sens strict, mais simplement un autre rapport aux territoires vivants: le double mouvement de les arpenter autrement, en se branchant à eux par d’autres formes d’attention et de pratiques; et de se laisser coloniser par eux, se laisser investir, les laisser emménager dedans.”


Baptiste Morizot,  Sur La Piste Animale

Using Format