AGRICULTURA TRADICIONAL: GRABADOR PAISAJE*

*L’agriculture traditionnelle: graveur de paysage

Il semble que les acquis de nos ancêtres en matière de gestion durable et raisonnable des ressources soient pratiquement perdus. Dans la Sierra Maria-Los Velez, dans le Nord-Est de l’Andalousie, le constat se révèle sur le paysage rural. L’usage des tracteurs et des kilomètres de réseau d’alimentation en eau stockée en barrage à plusieurs dizaine (voire centaines) de kilomètres des exploitations agricoles entraine une casacade de conséquences, dont l’érosion considérable du terrain et la disparition de la fine couche d’humus de ces terres déjà très pauvres.

Les terrassent qui façonnent la région de Velèz-Blanco sont en voie de disparaître. Elles gênent les tracteurs des cultivateurs (d’amande, principalement). Pourtant, elles sont bien plus qu’une tradition. Elles ont comme fonction d’éviter l’érosion des sols, mais surtout la récupération de l’eau de pluie (très très rare ici) et sa distribution de haut en bas des étages de culture. A ce sujet, consultez le projet (en anglais) de mon hôte, ici, à la ferme Los Gazquez, Simon Beckmann: Sistemas Efimeros

Tel le graveur sur bois épargnant son motif, creusant des sillons dans la matière, l’agriculteur de la Sierra Maria Los Velez révélait le relief pour préserver son domaine de la sécheresse et disposer des meilleurs fruits.

Using Format