GEOPOETIQUE

“Un groupe d’hommes est le tissu d’un canevas extrêmement subtil. On ne peut nier que sa vitalité, sa force, sa créativité spécifiques trouvent leur meilleure inspiration dans ce qui est bien plus qu’un lieu géographique et climatique: l’aura de ce lieu, l’air qu’on y respire… Il ne fait pas de doute qu’il y a là une relation mystérieuse, sensorielle —je dirais “géopoétique”—, tellurique, encore inexpliquée scientifiquement, non encore dévoilée.”

Jean Malaurie, dans la revue Diamant Noir (printemps 1983)

Capture d’écran de Google Earth, Svalbard

Using Format