ALITÉ AUGMENTÉE (DE POÉSIE)

« Sous prétexte qu’il faut garder le sens des réalités, les humains ont tendance à fuir le monde de la beauté, de l’imagination poétique. Et cette tendance gagne même les artistes : les peintres, les poètes, les cinéastes, les dramaturges s’appliquent à présenter dans leurs œuvres la réalité la plus prosaïque, et non seulement prosaïque, mais quelquefois même grossière, répugnante. Comme si nous ne connaissions pas suffisamment ces aspects de la réalité ! Pourquoi faut-il encore les recopier, les reproduire et les étaler partout dans des œuvres ?
Pour leur équilibre et leur épanouissement, il est infiniment préférable que les humains aient accès au monde de l’harmonie, de la poésie, du merveilleux, et qu’ils s’efforcent de vivre là le plus souvent et le plus longtemps possible. Vous direz que ce monde est une illusion, car il est irréel. Eh bien non, justement, c’est ce monde que l’on prétend irréel qui est, au contraire, le plus réel. C’est là enfin qu’on se sent vivre dans la pureté, dans la lumière. La vraie réalité se trouve en haut, dans les vastes espaces de l’âme et de l’esprit. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Using Format